La personne de confiance

Personne de confiance (article L. 1111-6 du code de la santé publique)

Désignation

Pendant votre séjour, vous pouvez désigner, par écrit, une personne de votre entourage (famille, proche, médecin traitant...) en qui vous avez toute confiance, pour vous accompagner tout au long des soins et des décisions à prendre.

La désignation se fait par écrit, en remplissant le formulaire qui vous est proposé par le médecin de votre unité.

Vous devez dater et signer ce document.

Ce document est conservé dans votre dossier médical.

La désignation peut être effectuée lors de toute hospitalisation, y compris en hôpital de jour, à tout moment.

La désignation n’est valable que pour la durée de l’hospitalisation en cours, sauf si vous souhaitez qu’elle se prolonge au-delà.

La désignation d’une « personne de confiance » n’est pas une obligation, mais doit être le fruit d’une décision mûrement réfléchie, sans précipitation.

Il vous revient d’en informer la personne que vous aurez choisie et d’obtenir son accord écrit.

Son rôle, ses missions

La personne de confiance, lorsque vous pouvez exprimer votre volonté, peut vous accompagner dans votre parcours de soins (consultations, décisions...).

Si vous ne pouvez plus vous exprimer, elle devient l'interlocuteur de référence du médecin concernant vos volontés. Elle lui transmet alors -- ou lui indique où trouver -- vos directives anticipées.

Après vous, la personne de confiance est le principal interlocuteur de l’Institut pour la durée de votre l’hospitalisation, y compris en hôpital de jour.

 

 

?